Violence au travail

La violence au travail se produit lorsqu’un ou plusieurs salariés sont agressés dans des circonstances liées au travail. Elle va du manque de respect à la manifestation de la volonté de nuire, de détruire, de l’incivilité à l’agression physique. La violence au travail peut prendre la forme d’agression verbale, d’agression comportementale, notamment sexiste, d’agression physique, …

On retrouve généralement :

  • des comportements menaçants : gestes du poing, destruction matérielle, objets lancés
  • des menaces orales ou écrites : toute expression d’une intention d’infliger du mal
  • des faits de harcèlement : tout comportement qui abaisse une personne, l’humilie, la gêne, l’inquiète, l’ennuie ou l’injurie, que cela soit par des mots, des gestes, de l’intimidation, de la contrainte ou d’autres activités inappropriées
  • des excès verbaux : jurons, insultes ou langage condescendant
  • des actes d’agression physique : coups portés de la main ou du pied, poussées, bousculade…

On distingue 2 catégories :

  • Les violences externes concernent l’exposition des salariés aux violences émanant d’usagers, de clients ou de patients.
  • Les violences internes s’exercent contre les professionnels, entre 2 individus ou entre un individu et un groupe. Elles peuvent être retournées vers la personne elle-même (suicide) ou déviées vers le matériel et les équipements (sabotage ou destruction).

Des passages à l’acte violents peuvent également se produire sur le lieu de travail qui prennent la forme d’agressions de collègues, de supérieurs hiérarchiques ou se manifester sous la forme de sabotages des installations ou des machines (la destruction de l’outil de travail, des coups de pied dans les machines, des brassées valsent à travers l’atelier …).

Qui est exposé à la violence externe ?

Les risques liés à la violence au travail sont particulièrement développés pour les activités dans lesquelles le salarié est en contact, direct ou indirect, avec le public, à savoir :

 

Il existe 4 niveaux d’actes violents :Agression

  • L’incivilité : absence de respect, attitude méprisante, remarques moqueuses, refus d’obtempérer
  • L’agression verbale : menaces, insultes
  • L’agression physique : crachats, bousculades, coups
  • La dégradation ou destruction de matériel.

Les violences externes peuvent avoir des répercussions sur la santé physique de la victime (hématomes, plaies, blessures, etc.), mais également sur sa santé psychique (sidération ou agitation, stress post-traumatique).

Comment agir en prévention ?
La prévention de la violence externe se décline sur 3 niveaux :

  • Prévention primaire : agir sur les déterminants de l’agression, c’est à dire identifier les situations de travail au cours desquelles des violences peuvent survenir, analyser les situations d’exposition à la violence et identifier les facteurs de risques, mettre en place un plan d’action et en suivre les effets.
  • Prévention secondaire : apprendre aux salariés à gérer les situations de conflit, mettre en place une procédure pour agir face aux personnes mécontentes/agressives, former et informer les salariés à la gestion des conflits.
  • Prévention tertiaire : limiter les effets des agressions sur les victimes (définir des procédures d’alerte et de secours à appliquer en cas de violence, mettre en place un dispositif d’aide aux victimes, analyser l’agression en interne, réévaluer le risque et si besoin adopter de nouvelles mesures de prévention).

Conduite à tenir en cas d’agression ?

  • Prévenir les secours, apporter les premiers soins si besoin
  • Prévenir la direction de l’entreprise
  • Ne pas laisser un travailleur victime ou témoin d’un acte de violence seul durant les heures suivant l’incident
  • Apporter rapidement une aide médicale et psychologique à la victime, et au besoin à son entourage professionnel.

 

Tunnel-870x320

Human & sens
à votre écoute

Vous vous posez des questions sur les risques psychosociaux ? Vous-même ou votre organisation êtes confronté à des situations délicates ?

Contactez-nous pour solliciter un entretien.

Demander un entretien

imgtest_01

Vous vous sentez fatigué, épuisé, découragé, malmené et vous avez besoin de conseils ? Un clinicien spécialisé pourra vous aider.

imgtest_02

Voir +